fermer

"Je dois être patient..."

sam 13 avril
Votre publicité ici

Thomas Pieters suit The Masters avec un sentiment partagé. “Ne retournez pas le couteau dans la plaie…”, grimace-t-il quand on lui pose la question. “J'aurais dû être là, mais… Que manque-t-il? Peu. J'ai le sentiment de jouer mon meilleur golf, mais les résultats ne suivent pas."
"Il y a chaque fois un tour catastrophique. J'en veux peut-être trop. Je devrais éventuellement jouer plus prudemment. Si du mental coaching peut m'aider? Je suis prêt à demander conseil chez des spécialistes. Mais pour l'instant, je n'ai pas encore trouver le bon. Je finirai bien par en trouver avec qui ça "clique". Je dois surtout être plus patient et ça va aller. Prenez, par exemple, Francesco Molinari. Tout à coup, tout s'est réglé et il a enchaîné les victoires.”

Retour en haut de page