sluiten

 

"Tout a été très vite..."

woe 23 november
Votre publicité ici

Quelques heures après avoir été désigné officiellement vice-captain du Team Europe de Ryder Cup, Nicolas Colsaerts nous a convié à une conférence de presse depuis sa maison de Dubaï.

"Tout a été très vite, même si il y avait des bruits de couloirs depuis quelques semaines. Luke Donald, le capitaine, m'a demandé d'aller boire un café ensemble lors du DP World Tour Championship et m'a proposé ce poste. Je n'ai pas longtemps hésité. C'est un honneur."

Il faut dire que Nico a de l'expérience à revendre après plus de vingt ans passés sur le Tour européen. "Pour moi, c'est comme une grande famille. En plus, je m'entends super bien avec les deux autres vice-captains désignés pour l'instant, Thomas Bjorn et Edoardo Molinari. Je pense qu'on sera cinq au total".

Une Ryder Cup qui se déroulera au Marco Simone, près de Rome. "Là comme ça, le parcours n'est pas plus favorable à une équipe plutôt qu'à l'autre. C'est à nous à y apporter des aménagements qui pourront nous avantager. Comme le font les Américains quand c'est chez eux."

Et puis, avec son expérience, Nicolas a bien répondu à quelques questions que tout le monde se pose. "S'il faut donner une wildcard et que nos deux Thomas entrent en ligne de compte, heureusement que ce rôle revient uniquement à Luke Donald. J'aimerais pas endosser cette responsabilité."

Ce qu'il devra peut-être faire à l'avenir, si un jour il prendra le rôle de Luke Donald. "Je n'en sais rien. Mais vu la situation actuelle, ce serait possible un jour. On va d'abord voir comment ça se passe l'année prochaine comme vice-captain".

Et puis, on ne pouvait pas éviter le sujet LIV Golf. "Apparemment, il est clair que l'US PGA Tour a pris position pour interdire la Ryder Cup aux joueurs américains officiant sur le LIV. Le DP World Tour n'a pas encore pris de décision. On avisera en temps voulu. Nous avons assez de joueurs de qualité en Europe".

Terug naar boven