fermer

Coup d'oeil dans le rétroviseur

sam 7 août
Votre publicité ici

Nouveau regard de notre rédacteur Xavier Champagne sur l'actualité sous un autre angle.




46ème, 16ème et 22ème…

Le résultat final olympique de Manon De Roey, Thomas Pieters et Thomas Detry.
Pas vraiment le résultat qu'on espérait.

Manon visait, au minimum, un top 20, Thomas voulait faire mieux que sa 4ème place à Rio et l'autre Thomas espérait poursuivre sur sa lancée du Scottish Open.



Manon plia lors des deux derniers tours disputés dans des conditions météo très difficiles.
Même Nelly Korda en a souffert, mais la numéro un mondiale est tout de même parvenue une toute petite avance pour décrocher l'or.

Lydia Ko compte, elle, à présent, deux médailles olympiques.



L'argent à Rio et le bronze à Tokyo.

Dommage pour l'Indienne Aditi Ashok qui termine 4ème. Si elle avait décroché une médaille olympique, elle aurait été littéralement considérée comme une star en Inde. Pas vraiment le pays du golf.

En cas de médaille olympique, un sportif passe souvent au rang de héros dans son pays.
Mais même sans médaille, on se fait un nom dans certains cas.

Qui connaissait Mieke Gorissen avant le marathon olympique ?

Detry et Pieters sont, bien entendu, connus et reconnus dans le monde du golf en Belgique, mais est-ce que le grand public connaît les deux Thomas? “Pieters, celui qui a raté de peu la médaille à Rio…?”, entend-on souvent, même dans le chef d'amateurs de sport. “Detry…? Euh…?” est la réponse suivante.



Ils sont, bien entendu, moins connus que les Red Lions Arthur Van Doren, Thomas Briels, Arthur de Sloover, “Jimi” Hendrickx ou encore Vincent Vanasch qui se sont hissés dans les mémoires du sport collectif.


Dans trois ans, nos golfeurs pourront prendre leur revanche à Paris.
Et nos hockeyeurs? Ils viseront à nouveau l'or, mais attention hein les Red Lions…ne pas trop jouer au golf.


Retour en haut de page